Remplacement de Pare-Brise sans franchise et toutes assurances

Ouvert du Lundi
au Samedi

9h→12h et 13h→18h

Appel de 9h00 à
18h00

Comment réparer un impact de pare-brise soi-même ?

Découvrez notre article sur comment réparer un impact pare brise ?

 

Peut-on vraiment réparer un impact de pare-brise sans avoir besoin d’aller chez un garagiste ? En effet, vous êtes nombreux à penser que réparer un impact de pare-brise soi-même est une mission impossible. Ceci dit, en vous munissant d’un kit adapté et en suivant les étapes de cette opération à la lettre, vous serez en mesure de réparer vous-même votre pare-brise rapidement et sans dépenser beaucoup d’argent. Voyons ensemble comment entreprendre ce travail ?

Le kit de préparation

Bien que cette manœuvre soit réalisable, réparer un impact de pare-brise soi-même n’est pas une chose à prendre à la légère. Pour ce faire, vous devrez injecter de la résine au cœur de l’impact. De ce fait, vous aurez besoin d’un outillage spécifique que l’on ne trouvait autrefois que chez les spécialistes. Désormais, il existe de nombreux kits de réparation de pare-brise efficaces disponibles à la vente. Ces derniers sont constitués de quatre ventouses autour d’une pièce ronde à fixer sur l’impact avant de procéder à l’injection de la résine.

Mode opératoire : les étapes à suivre

En réalité, le procédé de réalisation pour la réparation d’un impact de pare-brise comprend plusieurs différentes étapes durant chacune quelques minutes. Afin de ne pas se tromper, il est indispensable de se conformer parfaitement à ces dernières et de respecter le temps défini à chacune d’entre elles. Après avoir vérifié que votre kit de préparation est au complet, il est nécessaire de nettoyer l’impact de toute saleté ou impureté. Ensuite, il convient de fixer l’accessoire au centre de l’impact à l’aide des quatre ventouses.

Une fois le bris de glace prêt, vous pourrez procéder à l’injection de la résine à raison d’environ 3/4 du tube. Cette action minutieuse est à réaliser de préférence à l’aide d’une seringue et nécessite à elle-seule une dizaine de minutes hors séchage. En effet, il est impératif d’attendre que la résine introduite dans l’impact soit absolument sèche, autrement dit, lorsqu’elle arrête de faire des bulles. À ce moment précis, vous avez la possibilité de retirer le kit et vous serez apte, après avoir essuyé le surplus de résine sur la surface du pare-brise avec un chiffon propre, à placer votre film plastique sur l’impact afin de lisser la résine. Enfin, en vous servant de votre lame de nettoyage, il est préconisé de nettoyer l’excédent de résine se trouvant sur le bris de glace. Et voilà ! Le tour est joué !

Désormais, vous savez comment faire disparaître, ou quasiment, les éclats et autres petites fissures sur votre pare-brise. Toutefois, avant même de penser à réaliser cette tâche, en cas d’hésitation ou encore dans les situations graves, vous devrez impérativement faire appel au service d’un professionnel spécialiste en raison des graves conséquences que cette opération pourrait engendrer.

Lorsque le pare-brise reçoit un impact au niveau de la visibilité du conducteur, il est alors requis de réparer celui-ci. Pour des raisons de sécurité, il est également primordial de procéder à la réparation de votre pare-brise si vous envisagez de prendre la route pour un long trajet, mais aussi avant la venue de l’hiver et en cas de risque d’une contre-visite.

 

Quand faire réparer un impact sur son pare-brise ?

 

À l’approche de l’hiver ou avant un long trajet en voiture

Il est impératif de régler toutes les défectuosités que contient votre vitre frontale avant de parcourir une longue distance avec votre véhicule ou avant la venue de l’hiver. En effet, un vitrage impacté est considérablement fragile.

Ainsi, cette fissure est susceptible de s’agrandir lorsque que vous roulez à grande vitesse sur l’autoroute ou lorsque vous passez sur un dos d’âne mal détecté. De plus, une vitre ébréchée peut vite se transformer en une fissure plus importante ou une craquelure après un choc thermique. C’est pourquoi, il est judicieux de réparer l’impact de son pare-brise avant la période hivernale.

En cas de contre-visite ou quand l’impact dérange la visibilité du conducteur

Lorsque l’impact sur votre pare-brise est bien apparent, vous êtes alors sous la menace d’une contre-visite et d’une amende. Vous pouvez, toutefois, passer le contrôle technique si la trace est logée à moins de 4 cm des joints de la vitre. En revanche, quand les autorités vous demandent de réparer votre pare-brise abîmé, vous disposez donc d’un délai de 60 jours pour exécuter cet ordre, conformément à l’article R316-1 du Code de la route.

Si l’impact d’un pare-brise se situe dans le champ de vision du conducteur, il devient alors obligatoire de faire réparer celui-ci. De même, peu importe sa position sur le vitrage, dès lors que la taille de l’impact est plus large qu’une pièce de monnaie, soit approximativement 2,5 cm, la loi exige la réparation du bris de glace. De plus, vous devez également réparer au plus vite votre pare-brise quand celui-ci a subit plus de trois impacts au niveau de la vitre avant. Enfin, dans le cas où votre pare-brise posséderait une trace ayant atteint une longueur de 30 cm, celui-ci doit être également changé.