Remplacement de Pare-Brise sans franchise et toutes assurances

Ouvert du Lundi
au Samedi

9h→12h et 13h→18h

Appel de 9h00 à
18h00

Dans quels cas pouvez-vous vous faire recaler au contrôle technique à cause de votre pare-brise ?

Découvrez notre article pour tout savoir si un pare-brise fissuré

Lors du contrôle technique, plusieurs éléments de votre automobile sont à examiner. La visibilité étant importante pour la sécurité, le pare-brise est toujours sujet à un examen approfondi. Dans certains cas, ce dernier peut être la cause d’une contre-visite. Voyons quelles sont les différentes situations qui entraînent un recalage au contrôle technique.

Pour beaucoup d’entre nous, le pare-brise de notre véhicule et le contrôle technique sont constamment dans une lutte acharnée. Néanmoins, en s’informant correctement et en prenant les quelques précautions nécessaires, cet examen officiel devrait se passer sans problème. Ci-après, nous vous dévoilons tous les détails.

 

Les éléments inspectés lors du contrôle technique

Durant le contrôle technique, l’inspecteur agréé a pour rôle de vérifier 124 points sur votre automobile afin d’évaluer son état, en respectant des critères et des normes bien précis établis par la loi. En d’autres termes, celui-ci a pour rôle de détecter les éventuels défauts susceptibles d’être présents sur certaines pièces et accessoires du véhicule qu’il inspecte, comme les freins, les pneus, les feux, le klaxon, le pare-brise, etc.

Le but principal de cette opération est de s’assurer que tous ces éléments fonctionnent correctement et qu’ils jouent bien leur rôle en matière de sécurité routière. Ainsi, étant donné que le pare-brise constitue un accessoire très important pour la sécurité sur la route, on comprend donc mieux les raisons pour lesquelles les examinateurs de centres de contrôle technique agréés insistent autant sur la vérification de celui-ci.

Le pare-brise fêlé et la contre-visite

Si vous souhaitez que votre pare-brise passe le contrôle technique avec succès, il faut impérativement respecter certaines conditions. En premier lieu, ce dernier ne doit pas comporter de fêlure ou tout autre type d’impact dans le champ de vision du conducteur, quelle que soit sa dimension.

En outre, si la fêlure présente sur votre pare-brise dépasse 30 cm de longueur ou 2,5 cm de diamètre, vous serez également envoyé en contre-visite. De même, si votre vitrage contient plus de deux fêlures.

Pour être sûr d’être admis lors du contrôle technique, nous vous invitons à vous rapprocher de l’un de nos conseillers techniques spécialisés en pare-brise pour un diagnostic de l’état de votre pare-brise.

Les facteurs conduisant à une contre-visite

Lors d’un contrôle technique, l’évaluateur se concentre souvent sur l’état du pare-brise de votre véhicule à la recherche de défauts susceptibles d’être dangereux pour la sécurité. S’il n’en trouve aucun, cela signifie que votre pare-brise est en bon état. En revanche, s’il observe quelque chose, vous devrez revenir pour une contre-visite.

Par exemple, si votre pare-brise reçoit un minimum de 3 impacts, vous serez recalé et vous serez dans l’obligation de réparer celui-ci avant la contre-visite. De même, lorsqu’il contient une fissure d’une taille supérieure à 30 cm. C’est aussi le cas, si votre pare-brise présente un impact possédant un diamètre supérieur ou égal à 2,5 cm.

Par ailleurs, les agents du centre de contrôle technique veilleront à ce qu’il n’y ait aucun impact, quelle que soit sa taille, dans le champ de vision du conducteur. Dans le cas contraire, vous ne passerez pas le contrôle technique.

Comment éviter un recalage à cause de votre pare-brise ?

En cas de fissure sur votre pare-brise au moment du contrôle technique, il est recommandé de vous rendre auprès d’un centre spécialisé dans la réparation de pare-brise afin de vous faire conseiller.

Bien équipés et compétents, ces professionnels sont capables de vous dire si l’impact situé sur votre pare-brise nécessite ou pas une réparation. Si c’est le cas, ils interviendront immédiatement. Sinon, vous serez assuré que l’état de votre pare-brise ne sera pas une raison de recalage au contrôle technique.

Pour de plus amples renseignements, nous vous invitons à consulter notre site www.goparebrise.com et à contacter un membre de notre équipe de professionnels dans le domaine de l’automobile.